Aide à domicile : comment ça marche ?

29 mai 2018

En prenant de l’âge, on a plus la même vigueur d’antan. Les capacités d’actions d’une personne âgée sont réduites. Et faire certaines tâches nécessite souvent de l’aide. Que ce soit pour faire des courses au supermarché, cuisiner, faire l’entretien de sa maison… C’est pourquoi des services d’aide à domicile pour les personnes âgées notamment, ont vu le jour.  Mais comment s’y prendre pour bénéficier d’une aide à domicile ? Quels sont les soutiens financiers qui sont disponibles dans le cas où on décide de faire appel à un service d’aide à domicile ? Voici quelques questions qui méritent des réponses.

Comment bénéficier d’un service d’aide à domicile ?

Si vous souhaitez recourir à un service à domicile sur Bordeaux, vous avez deux options. Le premier cas de figure serait de contacter un organisme spécialisé dans l’aide à domicile. Vous pourrez leur préciser dans les détails les différents services dont vous voulez bénéficier. Ils pourront, suite à cela, vous faire des offres qui conviennent à vos attentes personnelles. Que vous ayez besoin d’une personne qui vous fasse la cuisine, ou qui se limite à faire le ménage, ces structures vous aideront. La deuxième possibilité, serait d’engager vous-même une personne. Mais dans ce cas, vous devez veiller à prendre une personne digne de confiance  sur qui vous pouvez compter. Vous aurez alors le statut d’employeur et devrait vous conformer au code du travail. Un contrat dans lequel sont précisés les modalités de travail et le montant à rémunérer vous lie à votre aide à la maison. Il faut préciser que les coûts de prestation varient suivant leur nature et les heures de travail.

Quels sont les aides financière disponibles ?

Les soutiens financiers dont peut bénéficier une personne sollicitant les services d’une aide à domicile existent, mais ils sont soumis à certaines conditions. L’aide allouée diffère selon les moyens financiers de la personne qui en fait la requête.

Cette dernière doit avoir au minimum 65 ans et donner les preuves qu’elle à des conditions de santé qui requièrent l’assistance d’une tierce personne pour l’aider dans les tâches ménagères. Elle ne doit pas non plus être déjà au bénéfice d’une allocation personnalisée d’autonomie (APA). La demande d’aide est à formuler auprès d’un centre d’action social communal ou bien de la caisse de retraite du concerné, accompagné du détaillé de ses ressources financières.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required