Les domaines d’intervention des vétérinaires

6 décembre 2017

Devenir vétérinaire est un véritable parcours du combattant. Les études sont longues et le niveau requis à l’entrée de l’école est très élevé. Néanmoins, pour tous ceux qui obtiennent le précieux diplôme, ce sont de multiples débouchés qui s’ouvrent à eux. Voici quelques exemples de domaines animaliers dans lesquels il devra évoluer.

L’élevage agricole

Bien souvent en zone rurale ou aux abords des villes, le vétérinaire travaillera beaucoup avec les éleveurs d’animaux comme les bovins, les moutons et les porcs notamment. Il sera nécessaire de faire preuve de beaucoup de disponibilité et de souplesse dans ses horaires, surtout lorsqu’il aura des animaux à soigner la nuit en urgence. Néanmoins, c’est un travail très passionnant où la routine ne s’installe pas et qui génère beaucoup d’offres d’emplois pour les vétérinaires.

Les animaux domestiques

En zone urbaine comme à la campagne, les chiens et les chats sont les principaux animaux que l’on amène chez le vétérinaire. Les soins des animaux de compagnie constituent une grande partie de son travail quotidien, notamment les vaccins, les contrôles, ou bien les interventions d’urgence.

Les NAC et la faune sauvage

Les NAC ou nouveaux animaux de compagnies constituent une catégorie à part, à la fois plus minutieuse et plus fascinante. Elle nécessite de connaître de nombreuses espèces différentes comme les lapins, les rats, les chinchillas, les hamsters, les araignées ou encore les serpents. Les vétérinaires qui se spécialisent dans ce domaine le sont également dans la faune sauvage comme les rapaces notamment.

Le domaine équin

C’est une discipline à part, considérée comme noble chez les vétérinaires. Elle concerne aussi bien les interventions dans les centres d’entraînement sportif et les clubs. L’équitation est le troisième sport le plus pratiqué de France. De la reproduction aux soins d’urgence, ce domaine nécessite une grande expertise de la part des équipes soignantes.

Les zoos et parcs animaliers

Les pacs animaliers où l’on peut observer des espèces locales, exotiques aquatiques plus ou moins sauvages sont de plus en plus nombreux en France. Ils nécessitent d’employer des spécialistes de certaines espèces animales venant du monde entier. Les étudiants se préparent à ce travail notamment en effectuant de nombreux stages à l’étranger.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required