Pourquoi investir en loueur meublé non professionnel ?

1 février 2019

L’investissement LMNP est très avantageux. Il consiste à mettre en location un logement meublé. Ce type d’investissement confère le statut de loueur meublé non professionnel. A travers ce statut, le bénéficiaire profite de retombées positives surtout en matière de fiscalité. En effet les pouvoirs publics encouragent ce type d’investissement à travers un dispositif de défiscalisation très attractif. Pour en savoir plus, consultez cet article.

Comment obtenir le statut de LMNP ?

Les conditions de fond relatives à l’obtention du statut de LMNP sont de deux ordres. Premièrement, il faut que le prétendant n’exerce pas l’activité de location à titre professionnel. Ensuite les revenus annuels de la location ne doivent pas dépasser 23000 euros. Les recettes locatives ne doivent pas aussi être supérieures à la moitié de l’ensemble des revenus.

S’agissant de la condition de forme relative à l’obtention du statut de LMNP, elle est liée à la déclaration de l’activité auprès du CFE ou au niveau du greffe. Pour chaque location meublée, le bénéficiaire aura un numéro d’identificationPour votre investissement en LMNP, vous devez donc observer les diligences précitées.

Les avantages d’un investissement LMNP

L’investissement LMNP offre principalement l’avantage d’une défiscalisation. En plus de profiter d’une diminution d’impôt résultante des dotations aux amortissements, le loueur profitera aussi d’une absence partielle ou totale d’imposition sur les revenus locatifs. La LMNP est aussi bénéfique lorsque l’investissement est axé sur les résidences services. A ce niveau, la gestion du logement est à la charge d’un gestionnaire. Ce dernier effectuera toutes les diligences en vue de trouver des locataires.

En dehors de cet aspect, il y’a la garantie des loyers en raison du bail commercial. Toutefois, les avantages diffèrent selon que vous investissez dans l’ancien ou dans le neuf. L’investissement dans le neuf est plus défiscalisé que l’ancien. Mais dans tous les cas, le loueur est perçu comme un commerçant (même si la location diffère du commerce) dans la mesure où il a désormais la possibilité de déduire la TVA sur les opérations ayant trait au logement.

Leave a Comment: