Taux de conversion : quelques astuces pour le faire grimper en flèche

17 août 2017

Le taux de conversion est un indice permettant de connaître le pourcentage de visiteurs passant à l’action (acheter, cliquer, réserver) sur un site internet. Pour le faire grimper, voici quelques astuces à appliquer dès à présent.

Surveiller ses taux de conversion à « chaque » étape

Le taux de conversion se mesure au moyen d’un outil comme Google Analytics (ou d’un outil « maison »). Ce dernier permet de connaître de manière précise le pourcentage de conversions intermédiaires. Ces sous-objectifs permettent d’analyser les zones de blocage des visiteurs qui ont un impact négatif sur le taux de conversion global

Chaque étape correspond à une URL (adresse web). Bon à savoir : Entre 2 sous-objectifs, il est possible de créer des pages virtuelles en l’absence de changement de lien.

Optimiser la durée de chargement des pages

La vitesse de chargement d’une page doit être suffisamment rapide pour inciter les internautes à rester. Ainsi, une page qui ne s’affiche pas dans les 3 secondes sera susceptible d’être « désertée » par les visiteurs

Pour améliorer les performances d’une page, il existe plusieurs solutions, dont la suppression des plugins et extensions inutiles, la diminution du poids des images et vidéos, la compression de fichiers Java et CSS ainsi que l’utilisation d’un plugin de cache.

L’usage d’outil de mesure de performance permet, en outre, d’analyser la vitesse de chargement de chaque page. 

Réduire le chemin d’accès vers un objectif (= un lead)

Plus le parcours pour arriver à un objectif est court, plus la chance que l’internaute le suive jusqu’au bout, et donc, réalise une action est grande. Dans le cas d’un achat, par exemple, il est important que le tunnel d’achat soit raccourci pour que le client arrive rapidement à l’étape finale liée au paiement. 

Il faut notamment éviter :

  • d’exiger trop d’informations aux clients
  • de leur demander de créer un compte 
  • de remplir plusieurs zones d’un formulaire avant d’acheter.

L’astuce est de laisser le choix au visiteur d’ouvrir ou non un compte.

Enfin, outre ces astuces, il convient de réfléchir à la position des boutons « call to action », au « wording » et de faire un A/B Testing (proposition de 2 scénarios). 

Enfin, il est conseillé de rassurer les visiteurs quant au sérieux du site et de mettre en place un design élégant et d’afficher les avis de ses clients (le CRM peut permettre d'obtenir des données précieuses).

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required