L’aide d’un architecte est-elle obligatoire ?

20 septembre 2019

Lorsque l’on décide d’aménager un immeuble, la première chose qui nous vient en tête est le budget à prévoir.

Après tout, cela est nécessaire afin d’évaluer sa capacité financière à engager de tel investissement. Seulement voilà, ce n’est pas le seul point à prendre en compte pour l’aménagement d’un immeuble.

Effectivement, si l’on souhaite que ce dernier puisse répondre aux normes en vigueur, encore faut-il se faire aider par des professionnels. Parmi ceux que l’on doit consulter se trouve l’architecte. Mais, la question qui se pose est celle de savoir : est-ce qu’on est contraint de recourir à son service ?

Le service obligatoire d’un architecte

Le service obligatoire d’un architecte

Pour rappel, un architecte est un professionnel du bâtiment qui travaille en étroite collaboration avec l’État. Il dispose généralement des compétences approfondies en matière de construction et de paysage public. C’est la raison pour laquelle, son intervention est obligatoire dans certains domaines.

Effectivement, l’État impose son expertise si l’immeuble à aménager dépasse le seuil de 150 mètres carrés. Ici, l’espace pris en compte est l’emprise au sol. Cela signifie que la hauteur de l’immeuble n’est pas envisagée.

En outre, le service d’un architecte est aussi requis si vous envisagez de solliciter un permis de construire. Cette règle est même prévue par le Code de l’urbanisme.

Ainsi, si vous avez donc l’intention de construire un nouveau bâtiment, d’étendre un immeuble, de modifier la façade de votre maison, ou encore d’installer un abri de piscine, alors vous devrez fournir un projet architectural.

Pourtant, nous savons très bien que ce document est conçu par un architecte. Une fois terminé, vous allez joindre ce projet au dossier pour la demande du permis de construire auprès de la mairie.

La faculté à consulter un architecte

La faculté à consulter un architecte

Sachez que le service d’un architecte n’est pas obligatoire si la surface que l’on envisage d’aménager ne dépasse pas le seuil fixé par la loi. Vous n’êtes pas contraint de le consulter si les travaux d’aménagement que vous envisagez de réaliser ne requièrent pas un permis de construire (dans ce genre de cas, une simple déclaration suffit).

Vous pouvez dans ce cas effectuer vous-même le plan d’aménagement, du moins si vous êtes à l’aise dans ce domaine.

En outre, vous n’êtes pas non plus obligé de recourir l’aide d’une architecture pour l’aménagement de votre intérieur, c’est-à-dire pour l’agencement et la décoration de vos meubles. Pour ce faire, vous pouvez très bien vous débrouiller tout seul en adoptant quelques astuces.

Sinon, vous avez toujours la possibilité de solliciter le service d’un décorateur professionnel. Ce dernier possède également les compétences nécessaires pour embellir votre intérieur.

Quoi qu’il en soit, l’expertise d’un architecte reste toujours nécessaire, même si la loi n’exige pas son intervention. Cela est notamment requis afin de garantir la solidité des aménagements à faire.

Leave a Comment:

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!