Les consommables plastiques seront bientôt interdits

10 juillet 2019

Si l’on a tendance à utiliser des gobelets, des assiettes et des verres en plastique, alors il faudra changer les habitudes, car leur usage sera bientôt interdit en France. Une telle mesure est prise dans le but de préserver l’environnement contre la pollution provoquée par ces objets en plastique.

Effectivement, d’après les chiffres, ces derniers figurent parmi les principaux responsables de la dégradation de l’écosystème terrestre et marin, d’où l’interdiction de leur utilisation.

Mais, quand sera-t-elle effective ? Et quels objets sont concernés ? Nous allons tenter d’y apporter quelques éléments de réponses à travers cet article.

Une interdiction applicable l’année prochaine

consommables plastiques seront bientôt interdits

Tout d’abord, il faut savoir que l’interdiction d’utiliser les consommables plastiques ne date pas d’aujourd’hui.

En effet, elle avait déjà été prévue avant par la loi sur la transition énergétique adoptée en 2015 par le Parlement français. Il s’agit dans ce cas d’une mesure prise dans le but de limiter la pollution de la planète et de préserver l’environnement. Mais, si elle n’avait pas encore été appliquée, c’est parce qu’elle demande un temps de préparation.

Normalement, avant d’interdire aux fabricants de produire de tels produits, il faudra leur donner du temps afin qu’ils puissent trouver d’autres alternatives à leur activité. C’est également le cas des consommateurs.

Ces derniers sont incités à changer leur habitude ou à acheter les produits moins nocifs pour l’environnement. C’est la raison pour laquelle, la France avait décidé d’interdire l’usage de ces consommables qu’en 2020.

Comme alternative, le pays propose aux fabricants de produire des objets obtenus à partir des matériaux biodégradables, comme le bois, le bagasse, le bambou, etc.

Une règlementation touchant les objets en plastique

les objets en plastique

Il faut savoir que l’interdiction frappe essentiellement les objets fabriqués en plastique. Il s’agit par exemple des accessoires que l’on utilise souvent lors des piques niques, ou lors des événements festifs. C’est le cas des verres, des gobelets, des assiettes et des couverts en plastique.

Récemment, depuis l’adoption de la loi EGALIM en 2018, l’interdiction s’étend à d’autres produits. C’est ainsi que les couvercles à verre jetable, les piques à steak, les saladiers les couverts, les pots à glaces et les bâtonnets à boisson ne peuvent pas non plus être utilisés.

Face à une telle mesure, certaines entreprises n’hésitent pas à trouver des solutions à long terme pour l’approvisionnement en eau pour leurs salariés. Pour cela, elles utilisent la fontaine à eau afin de bénéficier d’une source d’eau potable illimitée, sans utiliser les bouteilles d’eau.

Les restaurateurs ne dédaignent pas de leur côté d’employer des emballages fabriqués à partir de biomatériau. Et en ce qui concerne les consommateurs, il faudra donc penser à employer des accessoires de cuisine réutilisable pour les piques niques et les fêtes.

Leave a Comment:

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!